SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
18/02/2018

Le Meurice à Paris relooké en 2016 par Philippe Starck


Le Meurice, plus ancien palace de Paris (1835), idéalement situé entre la place de la Concorde et le Musée du Louvre, face aux Jardins des Tuileries, à quelques pas à peine de l'Opéra Garnier et des joailliers de la rue de la Paix et de la place Vendôme à Paris (75), abrite un restaurant 2 étoiles Michelin avec une carte signée par Jocelyn Herland, chef exécutif du Meurice, escorté pour la partie sucrée de Cédric Grolet, élu chef pâtissier de l'année par le Gault Millau et meilleur pâtissier de restaurant au monde par les Grandes Tables du Monde.

En 2016, Philippe Starck et sa fille Ara se penchent pour la seconde fois sur la déco, renforçant le style Louis Quatorzien de ce palace historique. Différents espaces sont à découvrir, du restaurant Le Dali, au bar 228, du Salon Pompadour en montant séjourner dans la suite de Madame Pompadour ou dans l'une des 160 chambres et suites.



Le MEURICE Paris - Photo DR
Le MEURICE Paris - Photo DR
Une fois franchis les tambours de l’entrée principale, rue de Rivoli, vous pénétrez, dès le hall de pierre, dallé de marbre blanc, et se révèle rapidement le restaurant Le Dalí, abrité par la toile monumentale peinte par Ara Starck, la fille de Philippe Starck en 2007. Cette oeuvre en toile tendue de 145 m2 a nécessité cinq mois de travail et seize heures d'installation. Elle a été peinte dans des studios de cinéma.

Dans cette salle au mobilier revisité tout évoque l'atmosphère de l’univers de Salvador Dalí, un lieu où les artistes culinaires s'expriment.

au fond la cascade qui sort du bénitier (DR)
au fond la cascade qui sort du bénitier (DR)
Dans la salle du restaurant gastronomique, Philippe Starck ajoute des touches modernes qui renforcent sa magie. L’archétypale chaise Louis XV est remplacée par l’iconique modèle Tulip d’Eero Saarinen.

La fresque d’inspiration 18e du plafond répond à un important tapis réalisé spécialement pour cet espace.

Une vasque en forme de coquille Saint-Jacques accueille une sculpture originale d’Aristide Najean, artiste de Murano, qui capture le mouvement suspendu de l’eau dans une cascade de verre, coulant d'un bénitier.

Un arbre sacré en cristal trône enfin au milieu de la salle.

la salle du restaurant gastronomique du Meurice -DR
la salle du restaurant gastronomique du Meurice -DR
Grâce à de larges fenêtres, face au jardin des Tuileries, la lumière règne ici à toute heure du jour. Les miroirs anciens la renvoient vers le cristal des lustres qui le soir, doucement, viennent accompagner la lueur des photophores.

Les bronzes, les dorures, les marbres et les fresques assurent une élégance romantique à ce cadre idéal.

Et sur chacune des tables, le charme des détails, la finesse de chaque assiette, des verres ou de l’argenterie, rappellent à tout instant que tout est pensé dans le simple objectif d’un plaisir évident.

Jocelyn Herland, Alain Ducasse et Cédric Grolet - Photo Pierre Monetta
Jocelyn Herland, Alain Ducasse et Cédric Grolet - Photo Pierre Monetta
Depuis septembre 2013, le chef multi-étoilé Alain Ducasse dirige d’une main de maître la restauration au sein du Meurice, secondé par Jocelyn Herland.

Pour le restaurant gastronomique du Meurice, Alain Ducasse développe une carte qui exalte sa philosophie de la cuisine. Excellence, élégance, expérience en sont les maîtres mots. Le cuisinier est un passeur qui veille à préserver jusqu’à l’assiette la saveur authentique de produits exceptionnels.

Voir le menu photographié en février 2018 EN CLIQUANT ICI



Au restaurant Le Dali, la grande toile est l'oeuvre d'Ara Starck ©SandrineKauffer
Au restaurant Le Dali, la grande toile est l'oeuvre d'Ara Starck ©SandrineKauffer
Dans le restaurant Le DALI, il règne un esprit tout à fait particulier, élégant et décontracté. Philippe Starck y a déjà œuvré en 2007 et s’y penche à nouveau en 2016 à la manière d’une seconde exploration. Un nouveau tapis dessiné par sa fille Ara répond à la grande draperie tendue au plafond qu’elle avait précédemment réalisée.

Le créateur a pris également soin de préserver les liens subtils avec l’esprit de Salvador Dalí qui imprègne le lieu : le fauteuil Cygne et le fauteuil à bascule, par exemple, sont toujours bien là. Mais les références demandent aussi à être réinventées : Philippe Starck a créé les fauteuils dont les dossiers en toile de canevas sont imprimés de dessins réalisés par Ara.

À travers quelques indices soigneusement disséminés, Philippe Starck jette aussi des ponts esthétiques entre le Dalí et les espaces environnants. Le meuble en cuivre rosé réfléchissant posé au centre de la salle rappelle ainsi le restaurant gastronomique voisin où ce matériau est amplement utilisé. De même, le laiton gougé qui cercle la « table des quatre-saisons » annonce les miroirs de la Galerie Pompadour.

Restaurant Le Dalí par Philippe Starck - Photo Pierre Monetta
Restaurant Le Dalí par Philippe Starck - Photo Pierre Monetta
Une carte efficace permet de se sustenter des classiques de la brasserie parisienne et des cuisines de la Méditerranée (Patatas bravas, Caponata de légumes, Culatello de porc noir de Massimo Spigaroli, mais aussi les classiques Club sandwich au Homard bleu, Burger Pop Art ou encore la McCarthy Salad, ou intemporels Saumon fumé de Norvège « Hansen & Lydersen », Sole à la grenobloise épinards sautés, Coquillettes jambon, Comté et truffe noire…).

En octobre 2017, le chef Jocelyn Herland lance le semainier du Dalí, une proposition de plats savoureux du lundi au samedi. Six rendez-vous à ne pas manquer, pour un déjeuner sur le pouce, un dîner entre amis ou un tendre samedi en famille.

A l’heure du thé, c'est le rendez-vous idéal pour venir se ressourcer après un shopping rue Saint Honoré ou une visite au musée du Louvre, autour du Tea Time réalisé par le Chef Pâtissier Cédric Grolet, élu meilleur pâtissier de restaurant au monde 2017 par l’association des Grandes Tables du Monde.

Le Bar 228 - Photo Pierre Monetta
Le Bar 228 - Photo Pierre Monetta
Le Bar 228

Le Bar 228 est un autre lieu emblématique du Meurice. Jouxtant le restaurant Le Dalí, il participe du projet d’embellissement dirigé par Philippe Starck. Là encore, il ne s’agit pas pour le créateur de transformer radicalement, mais plutôt d’amplifier l’expérience de l’endroit.

Pour y parvenir, il a travaillé sur l’élément identitaire du comptoir ainsi que sur une extension plus intuitive du bar vers la Galerie Pompadour attenante.





Le salon de la Suite Pompadour par Charles Jouffre - Photo Francis Amiand
Le salon de la Suite Pompadour par Charles Jouffre - Photo Francis Amiand
En juillet 2016, Le Meurice poursuit son hommage au raffinement du XVIIIe siècle, et c’est la Marquise de Pompadour, figure iconique de cette époque, qui donne son nom à une toute nouvelle Suite.

Pour réaliser ce projet ambitieux, Charles Jouffre réunit quelques-uns des artisans les plus renommés, avec des savoir-faire aussi prestigieux que ceux des manufactures Prelle, des passementiers Declercq et des lustres de l’artisan Lucien Gau.

Harmonie parfaite entre classicisme et modernité, les appartements de Madame de Pompadour intègrent une domotique intuitive et des technologies dernière génération pour offrir un confort optimal à ses hôtes.




Franka Holtmann, (passée par le Ritz, le Plaza et le Crillon est la directrice générale du Meurice depuis 2006
Franka Holtmann, (passée par le Ritz, le Plaza et le Crillon est la directrice générale du Meurice depuis 2006
le Meurice Alain Ducasse
228 rue de Rivoli,
75001 Paris
+33 (0)1 44 58 10
www.dorchestercollection.com

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 12