SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
18/06/2018

La Poule au Pot, le nouveau restaurant du chef Jean-François Piège


La Poule au Pot, institution parisienne installée dans le 1er arrondissement de Paris (75) depuis 1935, a ouvert ses portes ce vendredi 15 juin 2018 dans le quartier des Halles. Le chef doublement étoilé Jean-François Piège, le nouveau propriétaire, rêvait d'un bistrot "dans son jus", typique des années 30. Avec ce quatrième restaurant, le chef pourra exprimer toute l’identité de la cuisine française et toute la générosité de la cuisine bourgeoise avec une touche de modernité.



La Poule au pot - ©Hervé Goluza
La Poule au pot - ©Hervé Goluza
En reprenant LA POULE AU POT, établissement emblématique du quartier des Halles à Paris, Jean-François Piège réalise un rêve d’enfant. Celui de se glisser dans l’histoire d’une adresse française mythique et d’y développer des plats inspirés de la cuisine bourgeoise. Cuisses de grenouille en persillade, blanquette de veau à l’ancienne, hachis Parmentier joue de bœuf ou encore escargots en coquille, beurre d’escargot.



La Poule au Pot, le nouveau restaurant du chef Jean-François Piège
Emblématique du savoir-vivre tricolore dès le XIXe siècle et jusque dans les années 50, cette dernière fait la part belle au plaisir et au réconfort, mais également, et essentiellement, au cuisiné. Une gastronomie presque familiale où viandes, sauces, mijotés ou gratinés font passer le goût avant tout.


La Poule au pot - © Hervé Goluza
La Poule au pot - © Hervé Goluza
Ouverte en 1935 au cœur de Paris, LA POULE AU POT fût, après avoir abrité une boucherie, le repaire des marchands venus se restaurer dès l’aube. C’est là que se forge son identité culinaire, faite d’ingrédients livrés quelques minutes auparavant et de plats nourrissants. Peu à peu, les artistes qui se produisent dans les salles alentours prennent l’habitude de se rendre dans ce restaurant aux horaires décalées une fois leur spectacle achevé.


Chef Jean-François Piège - Photo James Bort
Chef Jean-François Piège - Photo James Bort
À la fin des années 70, lorsque Paul Racat, passé par Prunier et la Tour d’Argent, reprend l’établissement, ce dernier devient le refuge du show business. Aujourd’hui, avec Jean-François Piège et son épouse Élodie, l’histoire continue de s’écrire, mettant plus que jamais la cuisine française et ses trois temps, passé, présent, futur à l’honneur.


Blanquette de veau à l'ancienne, bouquetière de légumes - © Nicolas Lobbestael
Blanquette de veau à l'ancienne, bouquetière de légumes - © Nicolas Lobbestael
Cet état d’esprit convivial se retrouve dans le lieu qui sera rafraîchi, mais laissé, telle l’une des caractéristiques de ses plats, « dans son jus », typique des années 30. Tapisserie ornée de grappes de raisin, cuivre du bar et boiseries présents depuis 1935, lampes à pampilles art nouveau dans le style de l’École de Nancy ou encore colonnes art déco en mosaïque de tesselles dorées à la feuille d’or. Quelques notes personnelles, photos de familles ou distinctions culinaires, rendent ce restaurant de Chef, qui est également une adresse de famille, plus intime, un peu comme si l’on s’invitait dans la maison du cuisinier.


Giboulée de fraises, framboises, fraises des bois, sorbet fromage blanc - ©Nicolas Lobbestael
Giboulée de fraises, framboises, fraises des bois, sorbet fromage blanc - ©Nicolas Lobbestael
LA POULE AU POT
9, rue Vauvilliers
Paris 75001


La Poule au pot - © Hervé Goluza
La Poule au pot - © Hervé Goluza


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13