SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
12/04/2018

L'Innocence, cuisine pure et végétale


Après le Spring de Daniel Rose et OKA de Raphaël Rego, arrive L’Innocence. Jonathan Caron, 30 ans, réalise son rêve de pouvoir transmettre sa passion aux côtés de la talentueuse chef Anne Legrand. L’Innocence, situé dans le quartier des artistes, dans le 9ème arrondissement de Paris, a ouvert ses portes au 28 rue de la Tour d’Auvergne le 2 avril dernier. Ce lieu convivial et familial accueille une vingtaine de convive chaque jour autour d’une cuisine légumière.



L’innocence - Photo DR
L’innocence - Photo DR
C’est à l’atelier Rodier en 2015 que la rencontre entre Jonathan Caron et la chef Anne Legrand se passe. Ils se découvrent une philosophie culinaire commune et un état d’esprit où la transmission et l’envie de partager priment. Sans jamais se quitter de vue, ils poursuivent chacun leur chemin. Anne Legrand rejoindra Christophe Pelé au Clarence pendant 2 ans puis elle quittera Paris pour la province, avec pour but de se rapprocher des artisans et des producteurs locaux. Quant à Jonathan Caron, il prend les rênes du restaurant OKA auprès de Raphaël Rego pendant presque 3 ans. Ayant eu un véritable coup de cœur pour ce lieu intimiste, lorsque Raphael Rego le met en vente (aujourd'hui installé dans le 5ème), il n’a alors aucune hésitation. Quelques mois plus tard, Anne Legrand le rejoint dans cette belle aventure. Ils ouvrent alors L'Innocence.


Jonathan Caron et la chef Anne Legrand - Photo DR
Jonathan Caron et la chef Anne Legrand - Photo DR
L’innocence, bistrot chic situé dans le quartier des artistes, dans le 9ème arrondissement de Paris, propose une expérience culinaire simple et créative. L’objectif, aussi bien en salle avec Jonathan Caron qu’en cuisine avec Anne Legrand et Jérôme son commis, se faire plaisir et faire plaisir.
Dans un décor sobre, harmonieux et épuré, réalisé par l’architecte Caroline Tissier, les tons de bruns prennent le dessus. Des murs marron et aube se marient parfaitement avec l’ambiance chaleureuse qu’il en dégage. « Chaque client est ici comme chez lui, je souhaite faire de ce restaurant un endroit gourmand, jovial et surtout accueillant » affirme Jonathan Caron. L’art de la table est unique puisque chaque assiette est réalisée à la main par la céramiste Judith Lasrry. La carte des vins, bien pensée et variée, propose un choix de petit vignobles français et étrangers, avec toujours cette même envie, faire découvrir et apprécier.


La cuisine proposée par la chef Anne Legrand est principalement légumière. Tout en étant sauvage, le végétal domine. « C’est le produit qui crée la recette ! » précise-t-elle. Sa cuisine suit les saisons, mais c’est avant tout un moyen pour elle de dénicher de petits producteurs. Chaque produit est délicatement sourcé et goûté avant d’être simplement cuisiné. Les légumes proviennent de chez Annie Bertin, le poisson tout droit de Charentes de chez Tom Saveurs et la viande de chez Fleur Godart. Les herbes et épices, sont dénichés chez les petits artisans de province. La chef propose des assiettes réalisées brutes quasiment sans transformation : tartelettes aux herbes des toits de Paris, ceviche de carottes et pamplemousse de Kalamata ou bien encornets grillés au pesto d’ail des ours et pistache de Sicile ou tout simplement carré d’agneau de Lozère…. Et pour terminer un feuille à feuille de meringue oseille et orange sanguine



Pamplemousse de menton , mousse d'amandes, feuille de meringue à la graine de fenouil - Photo DR
Pamplemousse de menton , mousse d'amandes, feuille de meringue à la graine de fenouil - Photo DR
Jonathan Caron, formé auprès des plus grands pendant plus de 12 ans, s’est donné les moyens d’écrire son histoire comme il l’entend. Sa première belle expérience fut auprès du chef Bernard Pacaud à L’Ambroisie où il comprend le sens de la cuisine. Il intègre ensuite La Bigarade du chef Christophe Pelé et c’est grâce à celui qu’il surnomme son mentor, qu’il découvrira le goût et l’amour de la cuisine ainsi que le respect du produit. Après cette expérience humaine hors du commun, comme il aime à le préciser, il rejoint les équipe de l’Atelier Rodier avec le chef Santiago Torrijos. C’est à cette époque qu’il découvre la cuisine d’Anne Legrand et leur philosophie culinaire commune. Il part ensuite chez OKA avec le chef Raphaël Rego.

Anne Legrand, 27 ans a passé son enfance derrière les fourneaux avec sa mère ou dans le potager familial auprès de sa grand-mère. Une passion grandissante au fil du temps et des expériences dans de belles maisons. Elle débute sa jeunes carrière au restaurant Gordon Ramsey au Trianon Palace à Versailles, puis intègre le restaurant Hélène Darroze à Paris. Elle décroche son premier poste de sous-chef au restaurant Itinéraires à Paris puis à l’Atelier Rodier. Elle rejoint ensuite le chef Christophe Pelé au Clarence pendant plusieurs années. Il devient également son mentor, sa cuisine la transcende et l’inspire. Elle part ensuite en province pour se former encore et encore et surtout découvrir une cuisine de terroir avec des produits de proximité. En 2018, le guide Gault&Millau la récompense « Jeune Talent ».



L’innocence - Photo DR
L’innocence - Photo DR
L’innocence
28 rue de la Tour d’Auvergne
75009 Paris
01 45 23 99 13
http://www.linnocence.fr/


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13