SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
19/12/2017

Grégory Cohen prend les commandes du restaurant de l'Hotel MÔM’ART


Propriété de la famille Sellam depuis 1971, l’ancien Hôtel Béarnais à Paris (18ème) lieu mythique de la butte montmartroise, a été entièrement repensé et rénové. Désormais baptisé Hôtel Môm’Art, il rouvrira ses portes en décembre 2017. Outre la partie hôtellerie et spa, la famille Sellam, a souhaité développer une offre de restauration (restaurant, petit-déjeuner, room-service et teatime) qu’elle a décidé de confier au chef Grégory Cohen.Ouverture prévue mi-janvier 2018.



Le chef GREGORY COHEN

Il a très vite été plongé dans l’univers de la gastronomique notamment par le biais de ses parents qui étaient à la tête du restaurant Le Galant Vert dans le 7e arrondissement de la capitale. C’est à leur contact qu’il apprend le rythme, la rigueur et l’exigence. Très vite, il sait et comprend qu’il évoluera dans ce domaine. Après 10 années passées aux Etats-Unis, il revient en France avec l’ambition de réaliser des projets autour de la cuisine.
En 2015, il fonde la pâtisserie ME (Mon Eclair), concept inédit de pâtisserie haut de gamme autour de l’éclair essentiellement sans gluten. En 2016, il est chef juge de la demi-finale du Meilleur Pâtissier sur M6. On le retrouve depuis février 2017 comme chef et animateur de l’émission « Chéri(e), c’est moi le chef », diffusée chaque jour sur France 2.

Respectueux des saisons, porté sur les herbes aromatique, passionné par tous les types de cuisson (fumé, brûlé, étouffé...), Grégory Cohen a envie pour ce nouveau restaurant de développer une cuisine brute et nature, franche et honnête, réalisée à partir de produits qu’il a longuement sourcé pendant les travaux de rénovation de l’hôtel. Et parce que la restauration ne doit pas être clivante, il proposera à la carte des plats sans gluten et végétariens.

À la carte, cinq entrées, cinq plats et cinq desserts dont quatre sans gluten car il est un dessert, le pain perdu, qui est à Grégory Cohen, ce que le riz au lait est à certains chefs de la bistronomie parisienne, un incontournable qui ne peut pas, ne pas être à la carte. À cette carte, viendra s’ajouter une carte de tapas à déguster en dehors des horaires de service classiques du restaurant et deux menus.

Un menu au déjeuner, imaginé en fonction des produits du moment et un menu baptisé «Expérience» composé de plats orchestrés autour des 4 éléments, l’eau, la terre, l’air et le feu. Il sera composé de six plats combinant habilement, comme Grégory Cohen sait le faire, des jeux de textures et de cuissons à l’instar d’un ceviche de daurade.

Hôtel Môm’Art
42 rue Dorsel
75018 Paris


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11